L’indignation des français et la mobilité